«

»

Sep 08 2018

Si, si, des sondages peuvent être intéressants

Bien sûr on ne gouverne pas avec des sondages…ou plutôt on ne devrait pas.

Encore moins quand on les utilise à toutes les sauces et à tout bout de champ pour s’interroger doctement sur la courbe de popularité de tel ou tel, avec l’espoir de pouvoir en faire une tartine dans le journal du matin ou l’édition télé du soir. Le même type de sondage qui sera remplacé par un autre demain, avec le même souci de remplissage.

Parfois cependant on tombe sur des sujets plus intéressants. c’est le cas avec ce sondage de l’Institut Elabe réalisé pour Les Echos et l’Institut Montaigne.

Son premier sujet concerne la dégressivité des allocations-chômage. D’actualité et, comme il se doit, projet gouvernemental donc immédiatement vilipendé par les habitués Fanatiques Irresponsables qui ont leur siège attribué à BFMtv, et les autres radicaux du syndicalisme immobiliste.

Eh bien on y apprend que la majorité des Français, sans hésitation, est favorable à la dégressivité. A 55% plus exactement et concernant les cadres, le score monte à 67%.

A noter que sur ce dernier point, les cadres eux-mêmes y sont favorables à 65%. Comme quoi, il ne faut jamais désespérer.

Cela n’empêchera cependant pas France Info, la 2, la 3, France Inter, France Culture et tous les médias en continu de nous faire des sujets de pleurnicherie complaisante devant caméra pour justement celui-ci ou celle-là que ce type de mesure condamnera à devoir attendre un peu plus longtemps pour changer son smartphone. 

Le second sujet du même sondage nous renseigne, sinon sur la faisabilité, au moins sur la popularité du bonus-malus des cotisations chômage sur les contrats courts.

Ici ce sont les pleureuses habituelles du patronat qui viennent se rouler de douleur à nos pieds à chaque foi

s que le sujet apparaît en assurant qu’on les étrangle et qu’on les tue face à la concurrence.

Non, non et non, disent-ils.

Pas question d’accepter, ne serait-ce que d’entre-ouvrir la porte à cette énormité. Pourtant on se demande pourquoi le gouvernement et ses députés en Ordre de Marche hésiteraient ?

Comme on le voit, la réponse à la question posée est aussi claire et nette si on veut bien cliquer sur l’image pour l’agrandir : une majorité écrasante de 72% soutient la mesure. Et même 70% pour les artisans (premier employeur de France n’est ce pas) même s’il faut remarquer qu’ils restent encore 19% à y rester opposés.

L’ensemble du sondage vaut le coup d’être regardé, y compris dans le détail des catégories socio-professionnelles et des penchants politiques.

En tous cas, en voilà un au moins qui devrait éviter les hésitations et donnerait, certainement, quelques couleurs sociales à un gouvernement qui, il est vrai, n’en n’a pas abusé jusqu’à présent.

L’intégralité et les détails du sondage par ici https://elabe.fr/assurance-chomage/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>